News

La voix de la recherche scientifique au plus haut sommet de l’Etat

Douze (12) membres de la Commission de la Recherche, de la Science, de la Technologie et de l’Environnement (CRSTE) se sont rendus le 9 août 2018 au siège du Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire (CSRS) pour un séminaire scientifique visant la présentation des attributions de la CRSTE en vue de collaborations futures.

En réponse à l’invitation du CSRS, le CRSTE par le biais de son Président a accepté de prendre part au séminaire scientifique hebdomadaire qu’il organise. Ledit séminaire qui a réuni près de 60 participants a donné l’opportunité à M. Famousssa Coulibaly, Président de la CRSTE, de présenter son institution et l’opportunité qu’elle offre à la recherche scientifique de beaucoup plus influencer les choix politiques nationaux.

Lors de son exposé M. Famoussa est revenu sur l’historique de la création de la CRSTE, ses missions et ses différentes activités menées à ce jour. Il a particulièrement insisté sur les principes de la procédure législative mettant ainsi en exergue les mécanismes par lesquels la CRSTE appuie l’assemblée nationale. Le champ d’action du CRSTE est très large. En effet, il couvre environ 20 domaines couvrant les questions environnementales, l’urbanisation et les technologies de l’information et de la communication. Le CSRTE se fait donc la voix de la recherche scientifique.

Le Prof. Inza Koné s’est dit très honoré de l’intérêt porté par le CRSTE à l’égard du CSRS. Réalisant 20% de la production scientifique en Côte d’Ivoire, le CSRS est sans nul doute l’un des instituts de recherche les plus productifs en Côte d’Iovire au regard de sa modeste taille. Avec une production scientifique fortement orientée qualité et oscillant entre 90 et 100 publications par an, le Prof. Inza Koné s’est dit confiant du potentiel du CSRS avec tous les acteurs nationaux de la recherche scientifique, à contribuer en synergie avec la CRSTE et les autorités au développement de la Côte d’Ivoire.

La CRSTE est l’une des six (06) Commissions permanentes de l’Assemblée nationale constituée conformément à l’article 13 de la Résolution 006A du 1er juin 2006. Elle a pour mission entre autres (i) d’évaluer les politiques publiques en matière environnementale ; (ii) de réaliser des missions d’information et séances d’informations sur des questions d’actualité ; et (iii) d’étudier des projets de loi, des propositions de loi, des projets de résolution et des propositions de résolution en lien avec l’environnement, la technologie etc…. qui sont soumis à l’Assemblée nationale.


FacebookTwitterGoogle Plus