PASRES
  • PASRESBâtiment principal du Centre Suisse, qui accueille le Sécrétariat Exécutif du PASRES depuis 2007.
  • PASRESContribuer à l'émergence d'un Fonds National pour la Science, la Technologie et l'Innovation (FONSTI) en Côte d'Ivoire.
  • PASRESFinancer des projets de recherche dans divers domaines scientifiques.
  • PASRESPromouvoir le renforcement des capacités des chercheurs.
  • PASRESFaciliter les échanges Sud/Sud et Nord/Sud.
  • PASRESHommage au Professeur TANNER lors de la célébration du partenariat scientifique ivoiro-suisse.
  • PASRESPromouvoir les résultats de recherche des structures de recherche par des appuis multiformes.
  • PASRESLancement du prix PASRES du jeune chercheur en parasitologie.
  • PASRESLe PASRES vous souhaite une Bonne et Heureuse année 2017.
PASRES1 PASRES2 PASRES3 PASRES4 PASRES5 PASRES6 PASRES7 PASRES8 PASRES9
css slider by WOWSlider.com v5.5

YAO Konan

Développement d'une stratégie basée sur les stérols végétaux pour la prévention et la réduction du risque de maladies dues au cholestérol.

A- Présentation

Monsieur YAO Konan, Botaniste de formation, est un chercheur pluridisciplinaire (Ethnobotanique, Phytochimie, Biostatistique). Après un diplôme de maîtrise en protection des végétaux et de l’Environnement (PVE) à l’Université Abobo-Adjamé actuellement appelée Université Nangui Abrogoua, il s’est inscrit, en 2008, au troisième cycle à l’Université de Cocody présentement dénommé Université Félix Houphouët-Boigny. De 2008 en janvier 2014, il a été auprès de Feu Professeur AKE-ASSI Laurent (imminent Botaniste) pour la création de l’Institut Botanique d’Aké-Assi à Andokoi (IBAAN). Et depuis avril 2009, chercheur associé au Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire (CSRS), dans le cadre de ses travaux de recherches en vue de l’obtention de ses diplômes de DEA et de Doctorat. Son stage de DEA a porté sur « la recherche des ingrédients traditionnels consommés en Côte d’Ivoire », projet financé par le Centre de Recherche & Développement Nestlé Abidjan. En septembre 2012, il devient lauréat d’un projet intitulé « Développement d’une stratégie basée sur les stérols végétaux et fibres alimentaires pour la prévention et la réduction des maladies dues à l’excès de cholestérol », à la 2ème session du PASRES. En février 2013, il a été recommandé par Feu Professeur Aké-Assi Laurent, à Joindre l’équipe du Centre National de Floristique, Université Félix Houphouët-Boigny (CNF) en qualité de chercheur Botaniste juste après sa soutenance de thèse, pour la conservation des collections de la diversité végétales. Il a participé à la rédaction et l’animation de nombreux projets de recherches. Ses nombreux résultats de recherches ont été valorisés à travers des communications à plusieurs colloques et conférences nationaux et internationaux. Il a participé à plusieurs ateliers nationaux et internationaux. Il devient titulaire d’un Doctorat en Systématique, Ecologie et Biodiversité végétales, le 31 juillet 2016 à l’Université Félix Houphouët-Boigny. Grâce à ses nombreuses qualités, Monsieur YAO Konan à été désigné Point Focal Afrique de l’Ouest, du Programme Sud Expert Plantes Développement Durable (SEP2D), septembre 2016. En décembre 2016, il a été désigné Coordinateur d’un Domaine d’Activité Prioritaire (DAP) « Inventaire et gestion de ressources naturelles à potentiel curatif, préventif et socio-économique », au CSRS. Il est recruté, le 28 décembre 2016, en tant Attaché de Recherche à l’UFR Biosciences, pour joindre l’équipe du CNF comme Feu Professeur AKE-ASSI Laurent l’avait recommandé. Il est célibataire sans enfant, née à Bouaflé en 1983.

B- Activités réalisées et résultats obtenus dans le cadre du projet PASRES

Intitulé du projet de recherche : Développement d’une stratégie basée sur les stérols végétaux et fibres alimentaires pour la prévention et la réduction des maladies dues à l’excès de cholestérol

1- Cadre Justificatif du projet

Le cholestérol est un composé indispensable à l’organisme humain mais son excès peut être la cause des maladies cardiovasculaires, de maladies coronariennes, hypercholestérémie, etc. Ces maladies touchent aujourd’hui une frange importante de la population, même au sein des jeunes. Il existe sur le marché plusieurs médicaments dont surtout les statines, fibrates….qui peuvent diminuer le taux de cholestérol à lipoprotéines de faible densité (LDL) et augmenter le taux de lipoprotéines de forte densité (HDL). Mais ces médicaments présentent l’inconvénient d’être chers et d’avoir certains effets secondaires (Rozner & Garti, 2006). Une stratégie moins coûteuse et importante pour la réduction et la prévention des maladies dues au cholestérol serait l'utilisation de phytostérols présents dans les aliments et ingrédients traditionnels. Les phytostérols et les fibres alimentaires sont des composés produits par les plantes et dont l'action bénéfique sur le taux de cholestérol est aujourd'hui reconnue (Nelson et al., 1988 ;Jones et al., 1998 ; Fumeron et al., 2015). Ils sont donc proposés comme une approche diététique de l’hypercholestérolémie. Il est recommandé de consommer entre 1000 et 2000 mg de phytostérols par jour pour lutter efficacement contre l’hypercholestérémie afin de réduire et prévenir les risques d'avoir une crise cardiaque. Pour combler l’insuffisance de l’alimentation quotidienne, des aliments (yaourts, jus de fruits, margarines, des céréales) ou des compléments alimentaires enrichis en stérols végétaux ou en fibres alimentaires sont proposés aux populations dans les pays développés (Laakso, 2005). Pour les pays africains tels que la Côte d’Ivoire, les données sont rares ou manquantes sur la composition en stérols végétaux et fibres alimentaires du régime alimentaire. Si l'on s'en tient aux données sur les pays développés et aux habitudes alimentaires adoptées aujourd'hui en Côte d’Ivoire, l'o