PASRES
  • PASRESBâtiment principal du Centre Suisse, qui accueille le Sécrétariat Exécutif du PASRES.
  • PASRESContribuer à l'émergence d'un Fonds National pour la Science, la Technologie et l'Innovation (FONSTI) en Côte d'Ivoire.
  • PASRESFinancer des projets de recherche dans divers domaines scientifiques.
  • PASRESPromouvoir le renforcement des capacités des chercheurs.
  • PASRESFaciliter les échanges Sud/Sud et Nord/Sud.
  • PASRESPromouvoir les résultats de recherche des structures de recherche par des appuis multiformes.
  • PASRESLe PASRES vous souhaite une Bonne et Heureuse année 2019.
PASRES1 PASRES2 PASRES3 PASRES4 PASRES5 PASRES6 PASRES7
css slider by WOWSlider.com v5.5

KABLAN Ahmont Landry Claude

Conception de nouveaux médicaments traditionnels améliorés (MTA) à partir d’érythrophleum suaveolens (Fabaceae) pour le traitement de l’ulcère de buruli.

Ce travail de recherche vise à la conception et à l’évaluation d’un remède traditionnel pour le traitement de l’ulcère de Buruli. Cette étude contribuera aussi, à l’amélioration de la connaissance des plantes médicinales issues de la flore de Côte d’Ivoire. En effet, nous nous focaliseront sur l’isolement et la caractérisation de métabolites secondaires issus de l’espèce végétale sélectionnée. Nos travaux seront réalisés en se conformant aux préconisations de l’OMS et suivant le protocole de Nagoya. La problématique de la conservation des espèces faisant l’objet de ce travail est prise en compte dans la définition de notre plan d’expérience et constituera un critère déterminant  dans la suite de ce projet.  

La plante médicinale étudiée dans ce travail est Erythrophleum suaveolens. L’activité antibactérienne des Erythrophleum, est attribuée à des diterpénoïdes de type cassane azotés. L’étude chimique des différents organes de cette plante (écorce de tronc, écorce de racine et graine) nous a permis d’isoler 30 cassanes, dont 13 de structure originale. L’évaluation des extraits et de deux molécules pures isolées de cette espèce ont montré des résultats intéressants sur Mycobacterium ulcerans. L’évaluation de leur cytotoxicité in vitro, sur des lignées saines immortalisées indique des résultats encourageants.