PASRES
  • PASRESBâtiment principal du Centre Suisse, qui accueille le Sécrétariat Exécutif du PASRES.
  • PASRESContribuer à l'émergence du Fonds pour la Science, la Technologie et l'Innovation (FONSTI) en Côte d'Ivoire.
  • PASRESFinancer des projets de recherche dans divers domaines scientifiques.
  • PASRESPromouvoir le renforcement des capacités des chercheurs.
  • PASRESFaciliter les échanges Sud/Sud et Nord/Sud.
  • PASRESPromouvoir les résultats de recherche des structures de recherche par des appuis multiformes.
  • PASRESLe PASRES vous souhaite une Bonne et Heureuse année 2020.
  • PASRESProtégeons-nous contre le CORONAVIRUS.
PASRES1 PASRES2 PASRES3 PASRES4 PASRES5 PASRES6 PASRES7 PASRES8
css slider by WOWSlider.com v5.5

DATE :19/05/2020

Fonds de recherche et d’interventions rapides contre la COVID-19 en Afrique


Appels à propositions de chercheures et chercheurs; journalistes, communicatrices et communicateurs en sciences et santé; conseillères et conseillers scientifiques

La lutte contre la pandémie de COVID-19 en Afrique demande de la recherche coordonnée et réactive aussi bien que des communications basées sur les données et la mobilisation scientifique.

Le Fonds de recherche et d’interventions rapides contre la COVID-19 en Afrique, pouvant aller jusqu’à 4,75 millions dollars américains, représente une collaboration qui a comme but de répondre aux questions de recherche et de soutenir les communautés de journalistes, communicatrices et communicateurs scientifiques dans le continent africain, afin de produire et disséminer d’une façon coordonnée les résultats de communication scientifique qui permettront aux lectrices et lecteurs d’avoir accès aux informations et analyses factuelles pour informer leurs actions et empêcher les désinformations.

Le partenariat sous les auspices de l’Initiative des organismes subventionnaires de la recherche scientifique (IOSRS) en Afrique subsaharienne inclue la National Research Foundation d’Afrique du Sud (NRF), le Department of Science and Innovation (DSI) de l’Afrique du Sud, le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) du Canada, les Fonds de Recherche du Québec (FRQ),  l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (SIDA), le Department for International Development du Royaume-Uni (DFID), le the United Kingdom Research and Innovation (UKRI) à travers le Newton Fund et les organismes participant à l’IOSRS.


Champs du Fonds de recherche et d’interventions rapides

Le Fonds de recherche et d’interventions rapides soutient trois volets de recherche et de mobilisation scientifique :

Recherche – le virus de la COVID-19, prévention et contrôle, la gouvernance du système de santé en Afrique, les dynamiques socio-culturelles de transmission, la mobilisation scientifique, la santé mentale, et la vulnérabilité

Mobilisation scientifique : journalistes, communicatrices et communicateurs en santé et sciences – y compris des sujets pour soutenir les efforts à produire et disséminer d’une façon coordonnée des produits de communication scientifique afin de permettre aux lectrices et lecteurs d’accéder aux informations et aux analyses factuelles pour informer leurs actions et contester la désinformation.

Mobilisation scientifique : conseillères et conseillers scientifiques – un volet pour le soutien des académies africaines nationales des sciences, les académies africaines nationales des sciences pour les jeunes et INGSA Africa, afin de fournir rapidement des conseils scientifiques en appui aux interventions régionales et continentales en réponse à la COVID-19.


Critères d’éligibilité

Chercheures, chercheurs et praticiennes et praticiens de la mobilisation scientifique des pays suivants sont éligibles pour soumettre des demandes : Botswana, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, Kenya, Malawi, Mozambique, Namibie, Ouganda, Rwanda, Sénégal, Tanzanie, Zambie, Zimbabwe et, dans le cadre de l’African Research Universities Alliance (ARUA), Afrique du Sud et/ou Nigéria.

Pour le volet de la Recherche (1) et valable pour le Nigéria et l’Afrique du Sud seulement, seules les universités membres de l’ARUA sont admissibles. Les universités nigériennes et sud-africaines non-membres de l’ARUA peuvent collaborer avec les universités membres de l’Alliance issues des pays susmentionnés. Dans le cadre de la mise en œuvre de l’Initiative des organismes subventionnaires de la recherche scientifique (IOSRS) et s’appuyant sur des réseaux continentaux, cet appel à propositions cible les universités membres de l’ARUA, qui par le biais de l’initiative des centres d’excellence de l’ARUA et d'autres initiatives de recherche collaborative, travaillent en coordination avec leurs homologues du réseau ARUA pour répondre à la crise de la COVID-19.

Pour les deux volets de la Mobilisation scientifique [(2) et (3)], les praticiennes et praticiens de tous les 17 pays, y compris celles et ceux du Nigeria et de l’Afrique du Sud, sont éligibles.

Demandes

Les demandes doivent être soumises à travers le Système de soumission de propositions en ligne de la NRF, à l’adresse suivante : https://nrfsubmission.nrf.ac.za.

 Les demandes doivent être présentées en français ou en anglais.

Cadre et lignes directrices pour la présentation de demandes, les formulaires de demande, et documents supplémentaires relatifs à l’appel à propositions sont accessibles sur le site : https://www.nrf.ac.za/division/funding/fonds-de-recherche-et-d%E2%80%99interventions-rapides-contre-la-covid-19-en-afrique 

L’examen par les pairs (projets de recherche) et l’évaluation (propositions de mobilisation scientifique) se feront conformément à la politique de la NRF.

Date de clôture de l’appel : 17 juin 2020


Personnes-ressources

Pour les questions relatives au programme/contenu :

Thabo Dikgale: Courriel : thabo.dikgale@nrf.ac.za 

Kholofelo Mampeule: Email: kholofelo.mampeule@nrf.ac.za

Pour les questions techniques et celles relatives à l’octroi de subventions:

M. Jan Phalane : Tél. : +27 12 481 4157; Courriel : jan.phalane@nrf.ac.za 

Mpho Baloyi: Email: mpho.baloyi@nrf.ac.za

Des collègues des organismes subventionnaires de la recherche scientifique des 15 pays participants à l’IOSRS sont aussi disponibles pour être contactés; voir la liste dans le Tableau 1 du document du cadre et des lignes directrices pour la soumission de demandes.



DATE :19/05/2020

Fonds de recherche et d’interventions rapides contre la COVID-19 en Afrique


Appels à propositions de chercheures et chercheurs; journalistes, communicatrices et communicateurs en sciences et santé; conseillères et conseillers scientifiques

La lutte contre la pandémie de COVID-19 en Afrique demande de la recherche coordonnée et réactive aussi bien que des communications basées sur les données et la mobilisation scientifique.

Le Fonds de recherche et d’interventions rapides contre la COVID-19 en Afrique, pouvant aller jusqu’à 4,75 millions dollars américains, représente une collaboration qui a comme but de répondre aux questions de recherche et de soutenir les communautés de journalistes, communicatrices et communicateurs scientifiques dans le continent africain, afin de produire et disséminer d’une façon coordonnée les résultats de communication scientifique qui permettront aux lectrices et lecteurs d’avoir accès aux informations et analyses factuelles pour informer leurs actions et empêcher les désinformations.

Le partenariat sous les auspices de l’Initiative des organismes subventionnaires de la recherche scientifique (IOSRS) en Afrique subsaharienne inclue la National Research Foundation d’Afrique du Sud (NRF), le Department of Science and Innovation (DSI) de l’Afrique du Sud, le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) du Canada, les Fonds de Recherche du Québec (FRQ),  l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (SIDA), le Department for International Development du Royaume-Uni (DFID), le the United Kingdom Research and Innovation (UKRI) à travers le Newton Fund et les organismes participant à l’IOSRS.


Champs du Fonds de recherche et d’interventions rapides

Le Fonds de recherche et d’interventions rapides soutient trois volets de recherche et de mobilisation scientifique :

Recherche – le virus de la COVID-19, prévention et contrôle, la gouvernance du système de santé en Afrique, les dynamiques socio-culturelles de transmission, la mobilisation scientifique, la santé mentale, et la vulnérabilité

Mobilisation scientifique : journalistes, communicatrices et communicateurs en santé et sciences – y compris des sujets pour soutenir les efforts à produire et disséminer d’une façon coordonnée des produits de communication scientifique afin de permettre aux lectrices et lecteurs d’accéder aux informations et aux analyses factuelles pour informer leurs actions et contester la désinformation.

Mobilisation scientifique : conseillères et conseillers scientifiques – un volet pour le soutien des académies africaines nationales des sciences, les académies africaines nationales des sciences pour les jeunes et INGSA Africa, afin de fournir rapidement des conseils scientifiques en appui aux interventions régionales et continentales en réponse à la COVID-19.


Critères d’éligibilité

Chercheures, chercheurs et praticiennes et praticiens de la mobilisation scientifique des pays suivants sont éligibles pour soumettre des demandes : Botswana, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, Kenya, Malawi, Mozambique, Namibie, Ouganda, Rwanda, Sénégal, Tanzanie, Zambie, Zimbabwe et, dans le cadre de l’African Research Universities Alliance (ARUA), Afrique du Sud et/ou Nigéria.

Pour le volet de la Recherche (1) et valable pour le Nigéria et l’Afrique du Sud seulement, seules les universités membres de l’ARUA sont admissibles. Les universités nigériennes et sud-africaines non-membres de l’ARUA peuvent collaborer avec les universités membres de l’Alliance issues des pays susmentionnés. Dans le cadre de la mise en œuvre de l’Initiative des organismes subventionnaires de la recherche scientifique (IOSRS) et s’appuyant sur des réseaux continentaux, cet appel à propositions cible les universités membres de l’ARUA, qui par le biais de l’initiative des centres d’excellence de l’ARUA et d'autres initiatives de recherche collaborative, travaillent en coordination avec leurs homologues du réseau ARUA pour répondre à la crise de la COVID-19.

Pour les deux volets de la Mobilisation scientifique [(2) et (3)], les praticiennes et praticiens de tous les 17 pays, y compris celles et ceux du Nigeria et de l’Afrique du Sud, sont éligibles.

Demandes

Les demandes doivent être soumises à travers le Système de soumission de propositions en ligne de la NRF, à l’adresse suivante : https://nrfsubmission.nrf.ac.za.

 Les demandes doivent être présentées en français ou en anglais.

Cadre et lignes directrices pour la présentation de demandes, les formulaires de demande, et documents supplémentaires relatifs à l’appel à propositions sont accessibles sur le site : https://www.nrf.ac.za/division/funding/fonds-de-recherche-et-d%E2%80%99interventions-rapides-contre-la-covid-19-en-afrique 

L’examen par les pairs (projets de recherche) et l’évaluation (propositions de mobilisation scientifique) se feront conformément à la politique de la NRF.

Date de clôture de l’appel : 17 juin 2020


Personnes-ressources

Pour les questions relatives au programme/contenu :

Thabo Dikgale: Courriel : thabo.dikgale@nrf.ac.za 

Kholofelo Mampeule: Email: kholofelo.mampeule@nrf.ac.za

Pour les questions techniques et celles relatives à l’octroi de subventions:

M. Jan Phalane : Tél. : +27 12 481 4157; Courriel : jan.phalane@nrf.ac.za 

Mpho Baloyi: Email: mpho.baloyi@nrf.ac.za

Des collègues des organismes subventionnaires de la recherche scientifique des 15 pays participants à l’IOSRS sont aussi disponibles pour être contactés; voir la liste dans le Tableau 1 du document du cadre et des lignes directrices pour la soumission de demandes.



DATE :27/03/2020

APPEL A CONTRIBUTIONS DU CORONAVIRUS (COVID-19)


Dans le cadre de la lutte contre la propagation du CORONAVIRUS (COVID-19) en Côte-d’Ivoire, le PASRES  invite toute personne physique ou morale à lui soumettre des contributions originales, susceptibles  d’avoir un impact positif sur la gestion du risque sanitaire liée à la pandémie du CORONAVIRUS (COVID-19).

Les  thématiques suivantes sont encouragées :

-      Gestion de l’information

- Gestion des risques 

- Education pour la santé

- Environnement et biosécurité

- Approche socio-anthropologique

- Aspects épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques  

- Gestion des activités économiques (notamment au niveau du secteur informel)


Le montant maximal alloué pour cet appel est de 15 000 000 FCFA par contribution retenue par le PASRES.

Documents à télécharger  ici

Les dossiers sont à envoyer à l’adresse suivante : pasres@csrs.ci/ lehenan@yahoo.fr

Date limite des soumissions : Vendredi 17 Avril 2020

Pour toutes informations complémentaires, veuillez consulter le site Web du PASRES : www.csrs.ch/pasres

Infoline: +225 23 47 28 28/29 / +225 59 36 23 64.



DATE :10/03/2020

PASRES: conférence-débat animé par le Prof Ababacar MBENGUE


Le PASRES vous invite à assister à la conférence-débat qu'elle organisera le Mardi 31 Mars 2020 à partir de 09H au Palm Club Hôtel sur le thème suivant :« Problématique de la Recherche et de l’Innovation en Afrique : l’exemple du Management »

Cette conférence-débat sera animée par le Prof Ababacar MBENGUE de l'Université de Reims (France).

Nous vous prions de bien vouloir confirmer votre participation au plus tard le 20 Mars 2020.

PREMIER | PRECEDENT | SUIVANT | DERNIER