PASRES
  • PASRESBâtiment principal du Centre Suisse, qui accueille le Sécrétariat Exécutif du PASRES.
  • PASRESContribuer à l'émergence d'un Fonds National pour la Science, la Technologie et l'Innovation (FONSTI) en Côte d'Ivoire.
  • PASRESFinancer des projets de recherche dans divers domaines scientifiques.
  • PASRESPromouvoir le renforcement des capacités des chercheurs.
  • PASRESFaciliter les échanges Sud/Sud et Nord/Sud.
  • PASRESPromouvoir les résultats de recherche des structures de recherche par des appuis multiformes.
  • PASRESLe PASRES vous souhaite une Bonne et Heureuse année 2019.
PASRES1 PASRES2 PASRES3 PASRES4 PASRES5 PASRES6 PASRES7
css slider by WOWSlider.com v5.5

ACTUALITÉS :
Article Image
Posté le : 17/06/2019

FORMATION DES ENSEIGNANTS CHERCHEURS DE L'IGT


Les 12, 13 et 14 juin 2019, le Programme d’Appui Stratégique à la Recherche Scientifique (PASRES) a organisé à l’Université Félix HOUPHOUËT-BOIGNY, un atelier de formation sur le thème : "Rédaction de projet scientifique et recherche de financement".

Cet atelier a eu lieu en présence du Président du Comité de Pilotage du PASRES, Prof BIAKA Zasseli, de la Présidente du Conseil Scientifique du PASRES, Prof ADOHI-KROU Viviane et de la Directrice de l'Institut de Géographie Tropicale (IGT), Prof BIKPO Céline.

Ce sont au total 25 enseignantes chercheures de l'IGT qui ont bénéficié gratuitement des connaissances de formateurs de qualité sur les modules suivants :

Module I- Définition d’un projet de recherche ; notion de cycle de projet et description du projet de recherche,

animé par Prof OUATTARA Lassiné,

Module II- Contexte et position du problème (problématique) ; formulations des objectifs, des résultats attendus, Etat de l’art,

animé par Dr Brama Koné, 

Module III- Méthodologie de la recherche, analyse des risques, bénéficiaires, impacts des projets de recherche, chronogramme des activités et présentation de la stratégie de diffusion (dissémination) des résultats,

 animé par Mme CISSE Aissatou épse YAO-YAO,

Module IV- Cadre logique d’un projet de recherche : Arbre à problèmes, arbre à objectifs, analyse des parties prenantes, arbre logique d’un projet de recherche, formulations des hypothèses/risques et cadre des résultats,

animé par M. ESSIS Narcisse,

Module V- Rédaction d’un projet de recherche : Analyse des risques, bénéficiaires, impacts des projets de recherche, présentation de la stratégie de diffusion (dissémination), de valorisation des résultats ; présentation de la note conceptuelle d’un projet, Critères d’évaluation d’un projet,

animé Prof BIKPO Céline,

Module VI : Financement de la Recherche : Exemple du PASRES,

animé par Dr OUATTARA Annette,

Cet atelier a pris fin avec la remise des attestations de participation aux auditeurs en plus des supports de formation.


Lire l'integralite



Article Image
Posté le : 07/06/2019

SEANCE D’EVALUATION DE M. KOUASSI Brice Roland


Ce vendredi 07 juin 2019 a eu lieu au Centre Suisse de Recherches Scientifique en Côte d’Ivoire, la séance d’évaluation de M. KOUASSI Brice Roland à 11H00.

Cette séance a enregistré la participation des personnalités suivantes :

- Professeur ADOHI Krou Viviane, Présidente du Conseil Scientifique du PASRES 

- Professeur BIAKA Zasseli Ignace, Président du Comité de Pilotage du PASRES

- Professeur ZOUEU Jérémie, Responsable du domaine scientifique « Ingénierie et Technologie »

- Professeur DJRO Chérubin, Superviseur scientifique du lauréat

- Dr SANGARE Yaya, Secrétaire Exécutif du PASRES

La réunion a été présidée par le Prof. ADOHI KROU Viviane, Présidente du Conseil Scientifique du PASRES. Après avoir planté le décor, la parole fut donnée premièrement au lauréat KOUASSI dont le projet s’intitule « Les terres rares en Côte d’Ivoire : évaluation du potentiel et possibilités d’exploitation. »

Il a soutenu que sur le plan pétrographique deux groupes de roches alcalines : les granites alcalins d’une part et des syénites d’autres parts. Sur le plan géochimique, il ressort que toutes ces roches analysées définissent un chimisme alcalin et sub-alcalin. Ainsi ces roches sont de façon générale riches en Terres rares particulièrement les terres rares légères (LREE) et présentent des caractéristiques semblables à celles de certains complexes alcalins ailleurs dans le monde dans lesquelles l’extraction de substance utile est possible.

Son travail a pour objectif de donner une orientation nouvelle à la recherche minière en Côte d’Ivoire ; de réaliser une carte de haute résolution avec les anomalies des terres rares, d’autres métaux rares, les types de régolithe et les structures tectoniques principales et de proposer un modèle géologique pour la genèse de la minéralisation dans les gneiss migmatitiques à biotite de la Bande de Logoualé. 

En termes de complément d’informations, le superviseur scientifique a félicité le lauréat pour la qualité de son rapport d’activité. Il lui a recommandé d’approfondir ses recherches en allant au-delà de la recherche fondamentale. 

Prof BIAKA, Prof ADOHI, Prof ZOUEU et Dr SANGARE ont à tour de rôle, félicité le lauréat pour la qualité de son rapport d’activité au travers des résultats obtenus. Ils ont aussi fait des critiques de formes et posé des questions d’éclairage afin de mieux orienter le lauréat dans l’exécution de ses activités restantes. D’une façon unanime, chacun a souligné que le lauréat est en retard dans son chronogramme.

A l’issu de l’évaluation, le comité d’évaluation a félicité le lauréat pour la qualité de son travail. Il a aussi recommandé au lauréat de tenir compte de l’aspect valorisation de ses résultats de recherche et a décidé de poursuivre les décaissements de fonds.


Lire l'integralite



Article Image
Posté le : 05/06/2019

SEANCE D’EVALUATION DE GOORE Lou Binhué Juliana Flore


Ce mercredi 05 juin 2019 a eu lieu au Centre Suisse de Recherches Scientifique en Côte d’Ivoire, la séance d’évaluation de Madame GOORE Lou Binhué Juliana Flore à 15H00.

Cette séance a enregistré la participation des personnalités suivantes :

-Professeur BIAKA Zasseli Ignace, Président du Comité de Pilotage du PASRES et Responsable du Domaine Scientifique « Sciences Humaines » au Conseil Scientifique du PASRES 

-Docteur KOUASSI N’Guessan Gilbert, Représentant du Superviseur scientifique de la lauréate

-Dr SANGARE Yaya, Secrétaire Exécutif du PASRES

La réunion a été présidée par le Prof. BIAKA, Président du Comité de Pilotage du PASRES. Après avoir planté le décor, la parole fut donnée premièrement à la lauréate GOORE Lou dont le projet s’intitule « Organisation spatiale de la distribution des produits vivriers dans les villes moyennes en Afrique : cas de la ville de Sinfra en Côte d’Ivoire et de Ntoum au Gabon. »

Elle a soutenu qu’il ressort des enquêtes que la commercialisation du vivrier est dominée par les femmes à 97 % à Sinfra et à 60 % à Ntoum. Le transport est une activité masculine à Sinfra comme à Ntoum à 76% représentée par les jeunes. Les mairies de Sinfra et de Ntoum interviennent dans cette activité à travers le prélèvement des taxes qui est compris entre 100 et 60.000 FCFA et à un taux de réalisation d’équipements socio-économiques respectif 41% et 49 % de 2010 à 2017. Il en est de même pour l’OCPV (Office de Commercialisation des Produits vivriers) en Côte d’Ivoire à travers la pesée, le recensement des prix du vivrier et le paiement des certificats de provenance compris entre 500 et 5000 F CFA sur les lieux de commerce. Les produits vivriers en provenance de Sinfra et de Ntoum sont commercialisés dans les capitales et grandes villes d’Afrique occidentale et centrale avec pour principales Abidjan et Libreville selon 97 % et 88 % des commerçants enquêtés en raison de la rentabilité.

Son travail a pour objectif principal de montrer l’importance de l’activité de distribution des produits vivriers dans l’organisation de l’espace et le développement socio-économique de Sinfra et de Ntoum.

En termes de complément d’informations, le représentant du superviseur scientifique a soutenu qu’aussi bien à Sinfra qu’à Ntoum, beaucoup de personnes vivent de la production et de la commercialisation des produits vivriers. 

Quant au responsable du domaine scientifique, il a fait des critiques de forme avant de relever les différentes insuffisances du rapport de la lauréate ; notamment la comparaison des produits qu’on trouve dans les deux espaces, le manque de rationalité dans le travail et la confusion entre les objectifs spécifiques 2 et 3. 

Le Dr SANGARE, a posé des questions d’éclairage à la lauréate afin de mieux la guider dans ses travaux futurs.

A l’issu de l’évaluation, le comité d’évaluation a félicité la lauréate pour sa volonté de mener sa thèse à bout et a demandé que le superviseur scientifique l’aide à être rationnelle dans son travail. Il a aussi recommandé à la lauréate de prendre en compte les différentes observations et a décidé de poursuivre les décaissements de fonds.



Lire l'integralite