PASRES
  • PASRESBâtiment principal du Centre Suisse, qui accueille le Sécrétariat Exécutif du PASRES.
  • PASRESContribuer à l'émergence d'un Fonds National pour la Science, la Technologie et l'Innovation (FONSTI) en Côte d'Ivoire.
  • PASRESFinancer des projets de recherche dans divers domaines scientifiques.
  • PASRESPromouvoir le renforcement des capacités des chercheurs.
  • PASRESFaciliter les échanges Sud/Sud et Nord/Sud.
  • PASRESPromouvoir les résultats de recherche des structures de recherche par des appuis multiformes.
  • PASRESLe PASRES vous souhaite une Bonne et Heureuse année 2018.
PASRES1 PASRES2 PASRES3 PASRES4 PASRES5 PASRES6 PASRES7
css slider by WOWSlider.com v5.5

ACTUALITÉS :
Article Image
Posté le : 13/02/2018

Séance d’évaluation du docteur KOUAME kan jean


Ce mardi 13 février 2018, au siège du PASRES sis à Adiopodoumé, au sein du Centre Suisse de Recherche Scientifique, s’est tenue la séance d’évaluation du Docteur KOUAME Kan Jean, lauréat de la 2ème session 2015 du PASRES, projet N°156.

Cette séance a enregistré la présence de :

-Professeur ADOHI Krou Viviane, Présidente Intérimaire du Conseil Scientifique

-Professeur KONE Mamidou, spécialiste du domaine Environnement

-Docteur KOUAME Koffi, Représentant du Superviseur Scientifique

-Docteur SANGARE Yaya, Secrétaire Exécutif du PASRES

-Mlle OUATTARA Zeinebou, Chargée du Suivi Evaluation au PASRES

-Mlle COULIBALY Fatou, Assistante du Juriste Chargé d’Etudes au PASRES

Ce projet avait pour thème : « Détermination des périmètres de protection (DPP) des nouveaux forages en exploitation de la ville de Bonoua à partir d’un modèle hydrogéologique avec le code visual modflow ».

Le Docteur Kouamé Kan Jean est parti d’un constat selon lequel, les eaux souterraines de la ville de Bonoua sont utilisées pour l’approvisionnement en eau potable de la population du district d’Abidjan. Cependant, la croissance rapide de la population abidjanaise, l’extension rapide de la ville d’Abidjan ainsi que l’insuffisance des systèmes d’assainissement causent des déficits en approvisionnement en eau potable ainsi que la dégradation quantitative et qualitative des eaux souterraines.

Il s’est donc interrogé sur la gestion et la protection des ressources en eaux sans compromettre le développement ?

Lors de sa présentation, le Docteur a indiqué que les cultures d’hévéa, de palmier à huile et de cocoteraie, dans la zone de Bonoua, en fonction de leurs emplacements, peuvent s’avérer dangereuses si elles contiennent du nitrate. Il a préconisé l’installation de Périmètre de Protection (PDP) suffisant en vue de protéger la nappe de Bonoua de l’impact des prélèvements.


Lire l'integralite



Article Image
Posté le : 01/02/2018

Le BNETD, le PASRES et le CNLVC se préparent pour la lutte contre la vie chère


Le jeudi 1er février 2018, s’est tenu une séance de travail entre le Programme d’Appui Stratégique à la Recherche Scientifique (PASRES), le Conseil National de lutte contre la Vie Chère (CNLVC) et Le Bureau National d’Etude Technique et de Développement (BNETD) plus précisément le Département Economie, Finances et Industrialisation (DEFI), une séance de travail dans les locaux de cette structure.

Etaient présents à cette rencontre les personnalités suivantes :

-Docteur Ouattara Annette, Assistante du Secrétaire Exécutif PASRES

-Docteur BAH-KONE Ranie-Didice, Secrétaire Exécutive du CNLVC

-Monsieur EKISSI Narcisse, DEFI

-Madame OKON Marie-Suzanne, DEFI

-Monsieur BAYOKO Laciné, DEFI

-Monsieur GAHE Lili Eloi, DEFI

-Mademoiselle KONE Myriam, DEFI

-Monsieur KRA Kouassi Appolinaire, Chargé d’Etudes CNLVC

-Mademoiselle COULIBALY Fatou, Assistante du Chargé d’Etudes PASRES

A la suite de l’exposé du Dr BAH-KONE sur l’historique et la portée de cet appel à projet pour l’élaboration d’un indice de lutte contre la vie chère, les membres du DEFI présents, après des questions pour une meilleure appréhension de l’objet de la visite, ont donné leur accord de principe pour ce projet. Néanmoins, ils ont souhaité obtenir le TDR pour leur permettre de mieux orienter leur réflexion sur cet appel à ce sujet.


Lire l'integralite



Article Image
Posté le : 01/02/2018

Lutte contre la vie chère: le Groupe BLOOMFIELD reçoit le PASRES et le CNLVLC


Le jeudi 1er février 2018, s’est tenu une séance de travail entre le Programme d’Appui Stratégique à la Recherche Scientifique (PASRES), le Conseil National de lutte contre la Vie Chère (CNLVC) et la Société Bloomfield une séance de travail dans les locaux de cette dernière.

Etaient présents à cette rencontre les personnalités suivantes :

-Docteur Ouattara Annette, Assistante du Secrétaire Exécutif PASRES

-Docteur BAH-KONE Ranie-Didice, Secrétaire Exécutive du CNLVC

-Monsieur ZEZE Stanislas, Président Directeur Général du groupe Bloomfield

-Monsieur LEVY Charles, Economiste Senior Bloomfield

-Monsieur ANGUI Maximillien, Economiste Consultant Bloomfield

-Monsieur KRA Kouassi Appolinaire, Chargé d’Etudes CNLVC

-Mademoiselle COULIBALY Fatou, Assistante du Chargé d’Etudes PASRES

Après avoir donné l’historique de l’élaboration d’un indice de lutte contre la vie chère, le Dr BAH-KONE a invité la structure Bloomfield a non seulement soumissionner, mais aussi à une collaboration effective sur ce projet en vue d’un meilleur résultat par ces expertises dans ce domaine.

Monsieur ZEZE, s’est d’abord prononcé sur les délais qu’il a estimé trop court avant d’indiquer qu’il reste en attente du TDR pour mieux appréhender l’offre.


Lire l'integralite