ACTUALITES

Le doctorant est un jeune chercheur qui est confronté à de multiples formes de communication, à la fois académiques et sociétales. Il est souvent sollicité très tôt pour présenter l’avancement de ses travaux de recherche à l’occasion de séminaires ou de colloques, participe éventuellement à des projets de recherche et à la rédaction des rapports correspondants, voire est parfois sollicité pour des actions de culture scientifique à destination du grand public.

 Pour renforcer les compétences des doctorants de l’Université Nagui Abrogoua en matière de rédaction d’articles scientifiques, le Fonds pour la Science, la Technologie et l’Innovation (FONSTI-PASRES), a organisé du 25 au 27 octobre 2022, une formation, dans ladite Université.

Durant trois (03) jours, ce sont 29 doctorants, issus des UFR des Sciences de la Nature (SN), des Sciences des Techniques des Aliments (STA), des Sciences Fondamentales et Appliquées (SFA), des Sciences de Gestion de l'Environnement (SGE), qui ont bénéficié d’une formation sur la rédaction d’articles scientifiques, ce grâce à l’appui du Fonds pour la Science, la Technologie et l’Innovation (FONSTI).

L'importance de la statistique dans l’analyse des données quantitatives et qualitatives de recherche, suivi de travaux dirigés sur utilisation du Logiciel R, et l'accès à l’information scientifique et gestion de la bibliographie, ont été les points marquants de la formation, conclue, par une prise en main et l'utilisation du logiciel Endnote.

Les Professeurs TONDOH Ebagnerin, EDIA OI EDIA, YAPI Affou et le Docteur DIOMANDE Métangbo, ont été les formateurs de ces journées.

La responsable du département des études, du renforcement des capacités et de partenariats du FONSTI-PASRES, Ouattara Annette, a expliqué que cette formation s’inscrit dans la dynamique de développer l’expertise des doctorants afin que les résultats de leurs recherches soit applicables aux réalités ivoiriennes.

« Il faudrait que les étudiants arrivent à être des acteurs de développement. Leurs résultats doivent impacter le développement social et économique et culturel du pays. Les étudiants doivent essayer d’aller au-delà de ce qu’ils font », a-t-elle déclaré.

 « Cette formation nous a donné l’essentiel des rudiments dont nous avons besoins pour aborder sereinement la rédaction des articles scientifiques mais aussi la rédaction de nos mémoires de thèse », a fait savoir la porte-parole des doctorants, Odi Assemien Elodie.

La deuxième journée a été marquée par la visite de Professeur TANO YAO, Président de l'Université Nangui Abrougoua (UNA).

Cette formation a été sanctionnée par une remise d’attestation de participation aux différents apprenants, en présence du Professeur BIAKA ZASSELI, membre du comité scientifique du FONSTI-PASRES et des représentant du président de l’Université Nangui Abrogoua.

L’article scientifique est une forme de communication qui est néanmoins incontournable pour la visibilité de sa recherche : la publication scientifique.

Il s’agit donc d’une instance incontournable pour tout jeune chercheur, dans les disciplines relevant des sciences, techniques, la médecine et des sciences humaines et sociales.

Le FONSTI-PASRES, depuis quelques années appuie la recherche et la formation dans les universités et centres de recherche de Côte d’Ivoire. En plus du financement de projet de recherche, le Fonds travaille au renforcement de capacités des enseignants et des étudiants, à la mobilité afin d’assister à des évènements scientifiques et à la valorisation ainsi qu’à la vulgarisation des résultats de recherche.


PASRES || Programme d'Appui Stratgique Recherche Scientifique